Sonothérapie

Les sons et les vibrations au service de votre bien être et de votre santé


La sonologie ou le toucher par les sons© est une science qui s’intéresse à l’utilisation thérapeutique des sons et des vibrations. La démarche est scientifique : utiliser les phénomènes de résonnance à des fins d’harmonisation. Notre corps, constitué à plus de 70% d’eau est un magnifique conducteur.

Chaque organe, chaque méridien vibre avec une fréquence, un son qui lui est propre. Ainsi, notre corps entier résonne en harmonie avec le ciel, les planètes et la terre.

Indications :

  • Stress, anxiété, ruminations excessives
  • Insomnie
  • Troubles digestifs
  • Dysménorrhées
  • Douleurs dorsales, lombaires
  • Douleurs chroniques
  • Céphalées
  • Acouphènes

Durée d’une séance : en moyenne 1h15. Il est conseillé de programmer 3 séances à 3-4 semaines d’intervalle.

Aucune contre indication

Avertissement : En aucun cas, la sonothérapie enseignée et pratiquée au sein du Centre de Recherche Medson ne vise à se substituer ou à remplacer, de quelque manière que ce soit, toute autre démarche de consultation médicale ou psychologique.

Les caractéristiques de cette activité


Les applications sont de 2 natures :

Bien être

Les massages sonores se pratiquent à l’aide de bols tibétains thérapeutiques et de diapasons de différentes fréquences. Ils sont posés à même le corps ou utilisés à distance. On peut compléter le soin avec les pierres et les huiles essentielles.

Ces massages apportent une relaxation profonde, un relâchement des tensions musculaires et articulaires. L’énergie circule plus librement. Ce massage est un vrai voyage sensoriel à l’intérieur de soi !

Thérapeutique

La sonopuncture (ou phonophorèse) utilise aussi les diapasons qui sont appliqués sur certains points d’acupuncture à la place des aiguilles. En contact avec la surface de la peau, la vibration de la tige du diapason stimule le méridien et/ou l’organe visé et la fourche envoie l’énergie au niveau du corps éthérique. La vibration émise par le diapason agit plus rapidement que celle d’une aiguille.